L'ostéopathie au service de l'événementiel :
Sur des événements sportifs et en entreprise

Sport

Titre : Prévalence de dysfonctions somatiques chez une population de danseurs hip-hop debout en France.

Objectifs : Comparer la prévalence de dysfonctions somatiques entre les danseurs de hip-hop debout et les personnes ne pratiquant pas la danse hip-hop. Tenter de mettre en évidence une récurrence de zones anatomiques dysfonctionnelles retrouvées.

Matériel et Méthode : 10 danseurs hip-hop debout ont et 10 sujets ne pratiquant pas la danse hip-hop ont participé à l’étude. Les données ont été recueillies à l’aide d’un tableau « SOAP Note Form » modifié.

Résultats : La comparaison des prévalences de dysfonctions somatiques dans les deux groupes a montré que chez les danseurs de hip-hop debout, certaines zones ont tendance à avoir plus de dysfonctions que chez les sujets ne pratiquant pas ce sport. 2 zones ont même des résultats statistiquement significatifs. Cependant toutes les autres zones ne sont pas significatives. Les zones les plus fréquemment sont le rachis thoracique moyen et le membre inférieur gauche.

Conclusion : Seuls le rachis lombaire inférieur et la sacro-iliaque gauche ont révélé des résultats statistiquement significatifs, contrairement à toutes les autres zones anatomiques, il nous est donc impossible de généraliser les tendances observées à l’ensemble de la population. Il serait intéressant de réaliser une autre étude avec de plus grands échantillons ou de modifier les critères d’étude.

Mots clefs : Ostéopathie, prévalence, danseurs, hip-hop, dysfonction somatique


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion