Recherche en ostéopathie

Tendinites, bursites, arthrose… les causes pouvant entrainer une épaule douloureuse peuvent être nombreuses. Parmi elles, la capsulite rétractile reste certainement la moins connue.

Epaule douloureuse : et si c’était une capsulite rétractile ? Quelle prise en charge en thérapie manuelle ?

 

La capsulite rétractile est une pathologie répandue mais peu comprise tant au niveau étiologique que physiopathologique. Elle est très invalidante et évolue en plusieurs phases. Il n’existe aucun consensus quant à ses critères diagnostiques et concernant sa prise en charge.

 

Le but de ce de fin d’étude était de déterminer la place des thérapies manuelles et plus spécifiquement de l’ostéopathie dans la prise en charge de la capsulite rétractile de l’épaule.

Une revue de la littérature systématique des articles indexés sur les bases de données scientifiques parus entre 2002 et 2013 a été conduite.

18 articles ont été retenus selon des critères de sélections bien précis. Leur qualité méthodologique et leur puissance ont été évaluées.

Plusieurs articles valident l’efficacité des thérapies manuelles quant la durée du traitement, les gains de mobilité et ses effets sur la douleur du patient.

 

La conclusion de ce mémoire estque les thérapies manuelles et plus spécifiquement l’ostéopathie ont leur place dans la prise en charge pluridisciplinaire de la capsulite rétractile de l’épaule.

Il faudrait cependant envisager la réalisation d’une étude portant sur l’efficacité d’un traitement ostéopathique réalisé seul.

 

Samuel Urtado
Ostéopathe DO. à Paris Saint Lazare


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion