L'ostéopathie au service de l'événementiel :
Sur des événements sportifs et en entreprise

Recherche en ostéopathie

Revue de la littérature

 

Résumé de l’étude :

La lombalgie est un problème de santé publique dans les pays industrialisés et c’est l’un des motifs de consultation le plus courant en médecine générale. La prévalence varie selon les études entre 20% et 50% chez l’enfant et l’adolescent.

Il est important de différencier les lombalgies spécifiques des lombalgies non spécifiques. Les lombalgies spécifiques représentent 5% à 10% des cas. Elles ont une origine organique ou fonctionnelle (atteinte infectieuse, neurologique, traumatique…) et peuvent être mise en évidence par des examens complémentaires. A l’inverse, pour les lombalgies non spécifiques, les examens complémentaires ne permettent pas d’identifier la cause de la douleur et les traitements antalgiques habituels sont peu efficaces.

Le modèle biopsychosocial est un élargissement du modèle biomédical actuellement utilisé comme modèle de référence dans le monde médical. Il permet d’intégrer des composantes psychologiques et sociales pour comprendre la genèse d’un trouble ou d’une maladie. 

Dans cette étude, la lombalgie non spécifique de l’adolescent a été analysée à partir de ce modèle. Après avoir sélectionné et examiné des articles médicaux, plusieurs facteurs influençant la genèse de ces lombalgies ont pu être mis en évidence.

Les recherches actuelles tendent à montrer que ce sont les facteurs psychologiques et psychosociaux qui sont les plus influents. Au vu des répercutions socio-économique des lombalgies chroniques à l’âge adulte, des recherches cliniques sur une population d’enfant et d’adolescent sont nécessaires dans les prochaines années.


Sarah Smadja
Ostéopathe D.O. à la Plaine Saint-Denis 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion